ADRESSES

CONTACT

AOSTE 

95 RUE CLEMENT

GONDRAND 

38490

 

 

06.69.58.85.73

LA MOTTE SERVOLEX 

Espace médical Val parc 

135 av. Jean Marie Michelier

 73290 

La maladie de Lyme, c’est quoi ?

Appelée aussi borréliose de Lyme, il s’agit d’une infection causée par une bactérie (Borrelia burgdoferi). Le principal vecteur de cette bactérie reste de loin la morsure de tique mais on sait aussi qu’elle peut être transmise par des puces, des taons ou encore par les transfusions sanguines ou les rapports sexuels.

En bref, il s’agit là d’une sale petite bête…  

L’apparition de l’infection se caractérise souvent par un érythème migrant autour de la morsure. Ensuite, les premiers symptômes apparaissent entre plusieurs semaines et plusieurs mois après la morsure et sont très divers (fatigue, troubles du sommeil, palpitations, crampes musculaires, douleurs articulaires etc…) ce qui rend le diagnostic difficile. La grande diversité de ces symptômes amène parfois  le corps médical à confondre la maladie de Lyme avec la fibromyalgie ou certaines maladies auto-immunes.

 

Mais pas de panique !

On estime aujourd’hui que 25 % des tiques adultes sont infectés par une souche de Borrelia. Et quand bien même vous vous seriez fait mordre par une tique infectée, la transmission de la Borrelia n’est pas systématique. De plus, un sujet en bonne santé avec un terrain équilibré, peut devenir porteur sain de la Borrelia sans jamais déclencher de borréliose.

Malgré tout, la meilleure des protections reste la prévention par la mise en place de techniques simples.

 

Quelles précautions prendre ?

Avant une activité en nature

  • S’habiller en couvrant le plus possible sa peau (manches longues, pantalons, casquettes)

  • Privilégier les matériaux lisse comme les coupes vents

  • Emporter un kit de secours avec : tire tique, huile essentielle de lavande aspic (ou désinfectant classique) sachet hermétique, pansement.

Pendant une activité nature

  • Rester sur les chemins et éviter le contact avec la végétation

  • Ne pas toucher les animaux sauvages

  • Utiliser des répulsifs : mélange tout prêt en magasin bio ou mélange HE citronnelle, géranium, lavande aspic. A étaler sur les zones non couvertes.

Après une activité nature

  • Secouer ses vêtements à l’extérieur

  • Examiner attentivement l’ensemble du corps et particulièrement les zones chaudes et humides comme les aisselles, le pli de l’aine ou des genoux, les parties génitales et le cuir chevelu.

  • Inspecter aussi vos animaux

  • Se doucher dans les 2 heures avec du savon en faisant mousser abondamment.

 

Que faire en cas de morsure ?

  • Extraire la tique avec un tire tique (engager le tire tique et tourner dans le sens antihoraire sans tirer jusqu’à ce que la tique se décroche)

  • Ne jamais utiliser d’éther ou d’autres produits qui majorent le risque de régurgitation de l’animal.

  • Désinfecter après extraction.

  • Si possible conserver la tique dans un sachet hermétique afin de le faire analyser par le corps médical.

  • Consulter un professionnel de santé pour une surveillance.

En cas de présence d’un érythème migrant plus de 48h après la morsure, il s’agit d’une preuve d’infection et une prise en charge médicale est impérative.

 

Si vous souffrez actuellement ou pensez souffrir d’une maladie de Lyme, pensez à consulter un naturopathe en plus de votre médecin. Il saura vous proposer des solutions anti infectieuse et stimulante de l’immunité ainsi qu’un renforcement général de votre terrain.

 

Merci de votre lecture et je me ferai un plaisir de vous répondre si vous avez besoin d’informations complémentaires !

 

 

Auteur : Garry Dumont, naturopathe.